Menu
La maison d'un journaliste de l'AGP incendiée des suites de court circuit, à Sangoyah

La maison d'un journaliste de l'AGP…

La maison d'un journa...

Le train Conakry Express reprend ses services de transport de personnes, mercredi, 16 août 2017

Le train Conakry Express reprend se…

Le train Conakry Expr...

Un commerçant libanais revend des sacs d’oignons périmés  aux femmes de la capitale, à la Carrière

Un commerçant libanais revend des s…

Un commerçant libanai...

CHAN 2018 : la Côte d’Ivoire battue à Niamey par le Niger (1-2)

CHAN 2018 : la Côte d’Ivoire battue…

CHAN 2018 : la Côte d...

15 jeunes entrepreneurs africains finalistes du Prix Anzisha

15 jeunes entrepreneurs africains f…

15 jeunes entrepreneu...

Kindia : le seul survivant de l’accident ayant fait 9 morts à Labota est un homme âgé de 35 ans

Kindia : le seul survivant de l’acc…

Kindia : le seul surv...

Religion : l’Église catholique célèbre, mardi 15 août, la Fête de l’Assomption ou la montée de Bienheureuse Vierge Marie au ciel

Religion : l’Église catholique célè…

Religion : l’Église c...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !

N’zérékoré : remise …

  N’zérékoré : remise d’un important lot d’équipe...

Boffa : Lancement de la campagne de sensibilisation sur la lutte contre les feux de brousse

Boffa : Lancement de…

Boffa : Lancement de la campagne de sensibili...

Diplomatie/ Présentation des lettres de créance du nouvel ambassadeur de Guinée au Nigeria et au Bénin

Diplomatie/ Présenta…

Diplomatie/ Présentation des lettres de créance du...

Le marché central de Faranah reste toujours non occupé par les commerçants

Le marché central de…

Le marché central de Faranah reste toujours no...

«Appui à la participation des femmes de l’informel à la gouvernance du secteur minier en Guinée», objet d’un atelier à Boké Featured

«Appui à la participation des femmes de l’informel à la gouvernance du secteur minier en Guinée», objet d’un atelier à Boké

 

«Appui à la participation des femmes de l’informel à la gouvernance du secteur minier en Guinée», objet d’un atelier à Boké

 

Boké, 11 jan (AGP)- Un atelier de formation a lancé ses travaux mercredi, 11 janvier 2017, dans la préfecture de Boké, dans le cadre de l’appui à la participation des femmes du secteur informel à la Gouvernance du secteur minier en République de Guinée, rapporte le correspondant de l’AGP sur place.

 

Organisé par l’ONG, Association des Jeunes Unis pour le Développement Communautaire (AJUDC), l’atelier est entièrement financé par Open Sociéty Initiative pour l’Afrique de l’Ouest ou Open Society Initiative for West Africa (OSIWA).

 

Au cours de la rencontre, qui s’étendra sur trois (03) jours, les participants vont réaliser des rencontres d’analyse des obligations légales des sociétés minières, l’impact de l’exportation minière sur les femmes et diffusion des textes de loi.

 

Dans sa communication de circonstance, le coordinateur de l’AJUDC), Ismaël Forécariah Camara a déclaré :

 

«Les différentes obligations opérationnelle, financière, environnementale, sécuritaire, sanitaire et sociale, sont clairement définies dans le Code minier guinéen. Malheureusement, elles sont partiellement respectées par les entreprises minières évoluant dans le pays. Ce sont des problèmes qui créent des malaises au sein de la population».

 

Selon le coordinateur, «l’ONG, AJUDC a jugé utile de réaliser cette action pour contribuer au développement des collectivités, à travers le respect des engagements des entreprises minières vis-à-vis de l’Etat guinéen».

 

Ouvrant les travaux de cet atelier, le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya a salué le dynamisme des organisateurs de l’initiative visant à renforcer les capacités managériales des femmes de sa juridiction géopolitique, en vue de réduire les problèmes qui assaillent les communautés des zones impactées par l’exploitation minière.

 

 

 

«L’implication des femmes dans la bataille contribue, non seulement à la réhabilitation des sites dégradés, mais aussi à l’amélioration des conditions de vie des populations des zones minières», a indiqué le préfet.

 

En attendant, d’aucuns estiment qu’il ne sert à rien de former les femmes si les dispositions légales ne sont appliquées à la lettre.

 

Pour d’autres, il faut forcément impliquer les autorités locales des sites miniers pour taire les frustrations, sources des remous sociaux dans les zones minières.

 

AGP/11/01/017            MMC/CM/ST

 

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous