Menu
Spot-Foot : un adjoint européen pour épauler le sélectionneur du Syli de Guinée

Spot-Foot : un adjoint européen pou…

Spot-Foot : un adjoin...

Kérouané : l'ONG JEDD au secours des enfants déscolarisés de la préfecture

Kérouané : l'ONG JEDD au secours de…

Kérouané : l'ONG JEDD...

Les Services du FMI et la Guinée concluent un accord au niveau des services

Les Services du FMI et la Guinée co…

Les Services du FMI e...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
Guinée/ Quand l’urbanisation attire les soudeurs vers la CU de Dabola

Guinée/ Quand l’urba…

Guinée/ Quand l’urbanisation attire les soudeurs v...

Environnement-Dabola: Les produits périmés saisis, sont finalement incinérés

Environnement-Dabola…

Environnement-Dabola: Les produits périmés saisis,...

Coupe du Monde U20 : les 21 guinéens pour le rendez-vous coréen

Coupe du Monde U20 :…

  Coupe du Monde U20 : les 21 guinéens pour le re...

Guinée-Santé/ Notre santé est entre nos mains (UNICEF)

Guinée-Santé/ Notre …

Guinée-Santé/ Notre santé est entre nos mains ...

Mamou : une crise de carburant frappe la ville depuis près de 24 heures Featured

Mamou : une crise de carburant frappe la ville depuis près de 24 heures

Mamou : une crise de carburant frappe la ville depuis près de 24 heures

Conakry, 20 sept (AGP)- Les neuf  (09) Stations-services de la Commune Urbaine (CU) de Mamou sont fermées depuis la nuit du lundi, 18 à mardi, 19 septembre 2017, à cause du retard dans la livraison de carburant, a-t-on constaté.

Du début de cette crise jusqu'au mardi, aux environs de 16 heures 30 minutes-TU, le litre d’essence a été vendu à 15.000 GNF au marché noir, au lieu de 8000 (prix officiel), une situation qui met en difficulté les détenteurs d'engins roulants résidants et passants. Au sein des gares routières, les frais de transports ont grimpé ainsi que les prix des bagages. La plupart des motos et véhicules, garée pour faute d'essence.

Un pompiste, rencontré au sein d'une Station - service, qui a requis l'anonymat, a fait savoir, que la fermeture de leur lieu de travail est liée à un retard dans la livraison du carburant.

Selon une source bien informée, cette crise est due à la grève que veulent lancer les chauffeurs de citernes réclamant une augmentation de salaires.

Mamadou Yaya Diallo est taxi motard : «C'est une complicité entre les pompistes et les vendeurs au marché noir. Les pompistes préfèrent vendre l'essence aux marchands illégaux qui viennent avec des bidons dans l'espoir d'avoir leur part».

Du côté des passants, ils se plaignent du manque de l'or noir. Un groupe de jeune en provenance de Conakry pour la préfecture de Siguiri, à bord d'une Mercedes s'inquiète à cause de leur méconnaissance de la ville de Mamou. Une ville à la renommée légendaire.

Pour l'heure, les usagers de la route sont dans la confusion surtout en cette période d'ouverture des classes.

AGP/20/09/017           AOS/MKC/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous