Menu
Spot-Foot : un adjoint européen pour épauler le sélectionneur du Syli de Guinée

Spot-Foot : un adjoint européen pou…

Spot-Foot : un adjoin...

Kérouané : l'ONG JEDD au secours des enfants déscolarisés de la préfecture

Kérouané : l'ONG JEDD au secours de…

Kérouané : l'ONG JEDD...

Les Services du FMI et la Guinée concluent un accord au niveau des services

Les Services du FMI et la Guinée co…

Les Services du FMI e...

Prev Next
Suivez-Nous sur : www.agpguinee.com et www.agpguinee.org ***** AGP, c'est un réseau de 33 correspondants préfectoraux, 8 regionaux et 5 communaux pour vous fournir une information sûre et crédible ! AGP GUINEE, l'info au service de la Nation !
KIOSQUE: Le ''Populaire''

KIOSQUE: Le ''Popula…

  KIOSQUE: Le ''Populaire'' En partenariat avec ...

Le Forum africain de la Finance Islamique se déroulera à Abidjan le 17 et le  18 Septembre 2015 (Communiqué)

Le Forum africain de…

Le Forum africain de la Finance Islamique se dérou...

Côte d’Ivoire-Education/ La DRENET de Bondoukou enregistre 101 cas de grossesses au premier trimestre 2014-2015

Côte d’Ivoire-Educat…

Côte d’Ivoire-Education/ La DRENET de Bondouk...

Economie :"L’économie ivoirienne connaît une performance extraordinaire" (Ousmane Diagana)

Economie :"L’éc…

Economie :"L’économie ivoirienne connaît une...

‘’SIAPS part, la PCG continue dans sa course vers la performance’’, rassure le directeur général de la PCG Featured

‘’SIAPS part, la PCG continue dans sa course vers la performance’’, rassure le directeur général de la PCG

’SIAPS part, la PCG continue dans sa course vers la performance’’, rassure le directeur général de la PCG

Conakry, 25 sept (AGP)- Le projet Systems for Improved Access to Pharmaceuticals and Services (SIAPS/Guinée), soutenu par l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID), a procédé à la clôture de ses activés, le weekend dernier à Conakry, rapporte l’AGP.

SIAPS/Guinée est un projet du gouvernement américain dans le cadre de son plan d’appui au renforcement du secteur de la Santé et du système pharmaceutique de Guinée. Il est présent en République de Guinée depuis octobre 2012, où il a travaillé avec la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG).

Bénéficiant des acquis de ce projet, le directeur général de la PCG, Dr Moussa Konaté, se disant très satisfait, rassure : «SIAPS part, la PCG continue dans sa course de performance».

Il a saisi l’occasion lors de cette journée de clôture, pour faire ce témoignage de satisfaction à l’endroit de la directrice du SIAPS/Guinée, Dr Marie Paule Fargier et de la directrice de mission USAID, Mme Barbara Dickerson, pour l’acquisition d’un tel projet.

«C’est un projet qui a démarré réellement avec un reforme à la PCG, le 30 mars 2012. C’était lors d’une évaluation de toute la situation de la PCG à Conakry, et cette évaluation a eu à mettre en évidence un certain nombre de défis à relever. Ces défis nous les avons relevés ensemble avec SIAPS à ce jour.

Et ces défis étaient entre autres, la Gouvernance Pharmaceutique. Le projet c’est beaucoup engagé à nous appuyer, à nous accompagner. Aujourd’hui, toutes les organisations de la PCG fonctionnent avec l’appui d’autres partenaires, mais aussi avec l’appui du projet SIAPS. Mais également, nous avions puis élaborer notre plan stratégique de développement pour donner une orientation stratégique à la PCG. Le projet SIAPS a apporté pas mal d’éléments là dedans.

Il y a aussi le volet renforcement des capacités individuelles et institutionnelles. Dans ce volet, le projet nous a aidé à former pratiquement tous nos personnels pharmaceutiques sur la bonne pratique des activités pharmaceutiques au seins de la PCG, mais aussi sur le Système d’Assurance Qualité (SAQ).

Il reste à savoir, qu’une centrale d’achat a comme élément fondamental le respect du SAQ qui voudrait dire, que toutes les normes pharmaceutiques sont respectées. Aujourd’hui on a un SAQ performant avec le coaching que la directrice du projet a eu à faire directement avec le chef service SAQ, et qui fonction réellement bien.

Au-delà, en termes de renforcement des capacités institutionnelles, en 2012 on ne pouvait pas compter plus de 4,5 ordinateurs à la PCG, on avait un logiciel de gestion malheureusement qui n’était pas référencé, et avec ce projet on a pu obtenir un logiciel de la dernière génération que nous utilisons aujourd’hui pour toutes utilisations d’achat, de stockage, de distribution également de nos produits», a affirmé le directeur de la PCG.

Selon lui, la PCG a été victime de sinistre suite à un incendie. «Et à nos jours, nous sommes en plein travaux de rénovation. La question qu’on se pose, c’est comment on va équiper ces magasins qu’on va rénover ? Le projet part en nous laissant des quantités importantes d’équipements de stockage et qui seront utiliser après la rénovation», s’est demandé Dr Moussa Konaté. 

Il a reconnu : «Du démarrage de ce projet jusqu’à arriver à terme, le SIAPS a été un partenaire clé pour la PCG. Nous aimons souvent le dire, sans ce projet qu’est ce que nous allons faire ? Tout l’appui financier, toutes nos rencontres, toutes nos formations et tous nos séminaires, tous déplacements vers l’intérieur du pays, étaient assurés par le projet».

Ainsi, Dr Konaté a pris l’engagement, que les résultats obtenus, pourront les aider à continuer à se perfectionner d’avantage et de faire en sorte que ces résultats soient pérennes.

Tout en restant fidèle à ces engagements, Dr Konaté invite les autres projets, soit celui qui viendrai après SIAPS ou d’autres qui sont là, de s’inscrire dans la dynamique de l’approche du projet SIAPS, qui passe par mettre les nationaux  en première ligne. «Parce que le projet a toujours essayé de renforcer les capacités des nationaux, pour que les résultats puissent être pérennes», a-t-il noté.

AGP/25/09/017            FDF/ST

back to top

Sections

Nouvelles Locales

Outils

A propos de nous

Suivez-nous